RECHERCHER ET CONCEVOIR DE L'USAGE A LA MATIERE

Emilieu est un studio darchitecte d’intérieur/designer basé à Paris. L’agence développe et participe à la création de projets à la croisée des disciplines de l’architecture, du design et de la recherche. Conscient des enjeux environnementaux, de la transition digitale et éthique auxquels fait face notre société , Emilieu travaille principalement sur des projets ayant pour objectif d’améliorer les conditions et les rapports de l’homme à son espace.

Une équipe interdisciplinaire

Emilieu Studio se compose d’une équipe interdisciplinaire : des designers, des architectes d’intérieur, un ethnologue et une philosophe. Le studio fait aussi participer régulièrement à ses projets un large réseau de collaborateurs et collaboratrices aux savoir-faire multiples. Notre agence est très attachée à l’éthique (écologique et sociale) portée par celles et ceux avec qui elle travaille.

Prit au coeur d’un réseau d’associations et d’universitaires, Emilieu Studio est ainsi à la croisée de plusieurs mondes. Ce souci permanent du commun est l’une de ses marques de fabrique.

Construire des ecosystèmes 

Emilieu Studio participe à plusieurs réseaux partageant l’envie de mettre en commun leurs compétences.
Emilieu Studio a participé à la création du réseau Babylone regroupant un ensemble de structures travaillant sur la ville résiliente dans une optique de biens communs. L’ensemble de ces réseaux permet au studio d’approfondir ses réflexions, mais aussi de pouvoir avoir à disposition un réseau de collaborateur-ices de confiance

Le studio est également habitué à construire des projets avec un écosystème complexe de partenaires afin de faire naître des interactions nouvelles entre plusieurs domaines et de pouvoir ainsi expérimenter des solution originales. Emilieu studio participe à la création de festivals dédiés à l’eco-conception comme RRRecycle ou à la production d’un festival franco-algérien autour de la médiation par le son. Cet engagement culturel permet de formuler des réponses contextuelles spécifiques et de participer à des circuits d’économie circulaire